Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
Novembre 17, 2017, 23:59:55
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles:

+  Braque du Bourbonnais
|-+  General Category
| |-+  Autres races / Other breeds
| | |-+  Alectoris rufa ... perdrix rouge !
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Alectoris rufa ... perdrix rouge !  (Lu 22794 fois)
Franck CHENAL
Hero Member
*****
Messages: 994


« le: AoĂ»t 31, 2014, 15:33:59 »

Bonjour !
... Question simple : Dans vos associations de chasse , dianes etc etc  , faites-vous des lâchers de reproducteurs ? ... faisans , perdreaux . Si oui , ... pourriez-vous m'indiquer si vous obtenez des rĂ©sultats Ă  la hauteur de vos espĂ©rances  , ... Ă  partir de quelles quantitĂ©s lâchĂ©es , ... utilisez-vous des accessoires annexes , .... et Ă©ventuellement avez-vous des adresses sĂ©rieuses de "fournisseurs" sĂ©rieux ?

Merci Ă  vous

Franck Chenal

... Je sais , faut aussi s'occuper des prĂ©dateurs !  Roulement des yeux
Journalisée
LESCURE
Sr. Member
****
Messages: 282


« Répondre #1 le: Septembre 01, 2014, 00:42:25 »

FRANCK
C'est bien tard mais quelques réponses.

Notre chasse c'est 1 000 ha.
Nous avons abandonnĂ© le naturel après maints essais en gris comme en  rouge.
MĂŞme chose pour le faisan.
Aucune reproduction durant l'année suivante.

Les problèmes que nous rencontrons sont le manque de couvert ,ici c'est 20 à 30 hectares
non stop de céréales, manque de barre d'envol devant les engins agricoles, les prédateurs (certaines communes ont prélevé jusqu'à 40 renards sur l'année par manque de chasse à courre par exemple) Et ensuite inévitablement les pratiques de l'agriculture actuelle (insecticides, pesticides....)
J'avais lu vite fait une Ă©tude sur PEGASE remarquable d'enseignement !

Les groupement d'intérêts Cynégétiques semblent donner des résultats....
 Connaissance de la Chasse, que je lis rĂ©gulièrement avait fait un article Ă  propos d'un cultivateur dans le Cher qui rĂ©ussissait ce pari uniquement sur sa propriĂ©tĂ© mais avec une surveillance constante.

Ensuite intervient le problème du prélèvement... 30 chasseurs le jour de l'ouverture ...il ne reste plus grand chose .....pour un gibier sans couvert.

Le système de volière anglaise peut être une solution intermédiaire mais là aussi beaucoup de contraintes.
Donc pour notre cas : 1 mois avant l'ouverture on a 4 parcs à lâcher et on ouvre par séquences fractionnées 2, 4, 6 puis 8 perdrix rouges ou grises.
Les grises sont plus difficiles Ă  stabiliser. sur le territoire.

Cette année nous avons vu un faisan venir régulièrement rejoindre la parc d'entrainement au grand plaisir d'IGNES et de CESAR !!!!

J'ai eu l'occasion sur la saison passée d'avoir 3 cailles sauvages à mon tableau de chasse..

Ceci dit les chasseurs font prendre conscience des problèmes liés aux techniques de l'agriculture d'aujourd'hui...



Journalisée
julien14
Full Member
***
Messages: 160


« Répondre #2 le: Septembre 01, 2014, 21:09:01 »

Je ne pense pas que sur une seule société cela soit possible...
Tout dépend du biotope, chez nous c est plutôt varié, donc oui Franck, plusieurs exemples;
Dans l'Orne(61) , un copain sur 20 hectares de jeunes plantations avec une petite rivière dans le bas, entourée cultures, a lâché il y a quelques années du faisan vénèré il y a 5ans. La 1ere année ils ont fait gaffe niveau prélèvement, donc ce faisan à qui le biotope était favorable, s'est reproduit l'année suivante! C'est un gibier fabuleux à chasser en plus d'être magnifique! Après ils ont fait les cons, bref, ils ont préféré tout faire pour accueillir les cochons....Ils doivent essayer la rouge cette année!
Chez nous dans le calvados, la grise se porte plutĂ´t bien mais la repro dĂ©pend surtout des conditions climatiques et bien sĂ»r de la rĂ©gulation des prĂ©dateurs. Mais l'annĂ©e dernière sur certains cantons la fĂ©dĂ©ration subventionnait les sociĂ©tĂ©s pour lâcher des faisans en masse (7000 sur le departement)avec interdiction de tirer les poules! Ils ont renouvelĂ© l opĂ©ration cette annĂ©e avec interdiction de tirer les poules mais sur l'ensemble du dĂ©partement cette fois! Il y en a qui ont vu des nichĂ©s.... A long terme je suis septique...On verra! Car un copain dĂ©terreur m'a affirmĂ© que la demande pour les renards avez plus que  doublĂ© et il a remarquĂ© beaucoup plus de portĂ©es avec 6 a 8 renardeaux ! Plus ils ont Ă  manger et plus ils se reproduisent! Je pense que lâcher du gibier en masse c'est pas top, faire plutĂ´t le nĂ©cessaire pour favoriser la reproduction et bien sĂ»r,, comme tu dis rĂ©guler les prĂ©dateurs
VoilĂ  pour chez moi!!!
J'oubliais, sur une société,ils ont une population plutôt pas mal en perdrix grises, srtout depuis qu'ils ont arrêté d'en lâcher!!?? Car celle de lâcher venaient perturber la repro entre sauvage sans doute....
Journalisée
Charles C
Jr. Member
**
Messages: 99


« Répondre #3 le: Septembre 01, 2014, 21:16:57 »

Bonsoir,
Mille excuses, mais si l'Agriculture était la seule responsable de la rareté de petits gibiers, cela serait plus facile!!! Je bosse dans le monde de l'Agriculture depuis plus de 30 ans. Ce qui était vrai il y a 30 ans, ne l'est plus depuis longtemps!!! Seulement les lobbys anti agriculture sont beaucoup plus puissants que les lobbys agricoles. Ils ont en plus une oreille attendrie de la presse en général. Une connerie dite par ces lobbys devient une vérité, une vérité dites par ceux de l'Agriculture un mensonge!!!!
Ceci dit, mon discours n'est pas de dire que l'Agriculture n'a pas sa part de responsabilité. Seulement pas forcement où on l'attend, avec les pesticides* etc. (même s'il y a des abrutis partout...) Mais plutôt par le manque de rotation et de diversité des cultures et donc d'abris et de ressources alimentaires pour le gibier (c'est peut être là qu'il faudrait voir les orientations de la politique agricole commune, mais là, vaste débat!!!).
Également, on ne parle jamais de la prédation du sanglier!! Justement dans Connaissance de la Chasse, des études, certes aucunes de française, démontrent que la prédation du sanglier sur les perdrix et les faisans est de très loin sous estimée. Elle serait même la première cause dans la perte de couvées!!!! La prolifération des sangliers est telle, qu'il n'est même plus nécessaire de faire le pied (on sort pour moi de l'attrait de la chasse dans cette notion de traque!!!). Dans n'importe quel petit bois, il suffit d'y lâcher la meute et ça sort !!!!! Nous sommes loin des dires de nos institutions de la chasse française!
Pour en revenir aux causes qui sont peu ou pas explorées, il ne faut pas oublier qu'au départ, la majorité des chasseurs étaient les agriculteurs du coin. Ils s'occupaient ensemble tout au long de l'année du territoire. Chasse au renard, corbeaux, fouine, genette etc..... entretenaient les fossés, les points d'eau. Maintenant, il y a de plus en plus de citadins, qui ne s'investissent pas ou peu sur le territoire. Ce qu'ils veulent, comme ils payent, c'est du gibier!!! donc lâchers de cocote de tir, et on ne cherche pas la qualité de gibier de reproduction, car il en faut beaucoup!!!!!
Dans tous les exemples de bonnes repopulations de perdrix et faisans que l'on nous donne, c'est toujours l'approche globale qui produit d'excellents résultats (l'implication annuelle de tout les chasseurs dans la réussite du projet de la société de chasse, la gestion de la rotation des cultures, la gestion de la prédation et le choix de la qualité des gibiers lâchés). Mon grand père qui était un grand passionné de chasse, disait que l'on est chasseur toute l'année!!! et que les actes de chasse les plus importants ne se font pas avec le fusil. Ceux fait avec le fusil n'est que l'aboutissement!!!! C'est peut être le changement du comportement annuel des chasseurs qu'il faut revoir!!! Moi y compris.
« Dernière édition: Septembre 02, 2014, 18:35:55 par Charles C » Journalisée
LESCURE
Sr. Member
****
Messages: 282


« Répondre #4 le: Septembre 02, 2014, 12:24:40 »

http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/file/oiseaux/galliformes/plaine/perdrix_grise_note_speciale_fev2014.pdf

Voilà l'article dont je faisais référence.
Bonne lecture.
Journalisée
Franck CHENAL
Hero Member
*****
Messages: 994


« Répondre #5 le: Septembre 02, 2014, 17:48:05 »

... Merci pour vos rĂ©ponses , je vous lirai tous plus tard ... lĂ  pas le temps de poster !  Clin d'oeil

Franck Chenal
Journalisée
dv24
Hero Member
*****
Messages: 597


Elevage Du Fief D'Epsom


WWW
« Répondre #6 le: Septembre 03, 2014, 07:30:43 »

A mon avis c'est l'agriculture qui a modifié le biotope et l'a rendu inhospitalier pour nos perdrix.
Prenez une(petite) parcelle de 20Ha, il ya 30 ou 40 ans 3 ou 4 agriculteurs produisaient des cultures très variées, betteraves luzernes céréales avec des chaumes qui passaient tout l'hiver avant d'être labouré, de la vigne assurait un couvert permanent et quelques haies délimitaient certaines parcelles.
Aujourd'hui les 20 Ha sont en monoculture même les noyers ne sont plus là et tout est déchaumé voire labouré en septembre.
Chez moi quelques couples de rouge perdurent, en 2012 à côté de la maison il restait une portée avec douze perdreaux vu encore début avril, en mai on ne voyait toujours qu'un couple à reproduire ce qui correspond à la capacité de ce secteur pourtant avec des friches haies et peu de grandes cultures.
Dans mon cas les lachers n'ont jamais fait augmenter le cheptel.
J'allais oublier, faut aussi s'occuper des prédateurs ! Souriant
Didier
Journalisée

Charles C
Jr. Member
**
Messages: 99


« Répondre #7 le: Septembre 04, 2014, 20:15:42 »

C'est exactement ce que je dis, c'est sur la notion de rotation et de diversité de couvert végétal que l'agriculture tiens sa part de responsabilité. Au fait, correction, pour la revue sur les études de nuisibilité du sanglier sur le petit gibier, il s'agit de la revue nationale de la chasse de juillet 2014.
Journalisée
Charles C
Jr. Member
**
Messages: 99


« Répondre #8 le: Septembre 07, 2014, 09:34:37 »

Également, ne pas oublier la perte du gibier roi de nos parents et grands parents: notre ami Jeannot Lapin!!!!
Sa raréfaction, voir sa disparition, a orienté les chasseurs de lapin vers le petit gibier à plumes. Et les prédateurs ont fait de même!!!!!! Généralement, sur les territoires où le lapin se développe bien, les autres petits gibiers également.
Journalisée
Franck CHENAL
Hero Member
*****
Messages: 994


« Répondre #9 le: Septembre 12, 2014, 17:39:15 »

... Bon ben c'est pareil chez tout le monde !  Roulement des yeux
Du Nord au Sud et d'Est en Ouest ... les mêmes constatations ... le désert .
C'est la deuxième fois qu'on lâche au printemps donc hors saison de chasse ... 1ere année j'ai vu 2 nids de poules faisanes , ... une bonne 15zaine d'oeufs dedans ... et 8 jours aprés ... dévastés !
Et cette annĂ©e , on a lâchĂ© que des rouges et apparemment ( = après vĂ©rif avec qq chiens ...  Clin d'oeil ) ... ce sera 0 de chez 0 !!!!  Fâché
... Même le lapin qui n'est plus chassé chez moi ( = ils vont tous au sanglier ) disparait ... rien de récent , que des vieux pétouliers !
La misère ... quoi.
Par contre , chevreuils , sangliers ,cerfs ,biches ...  Choqué

Franck Chenal
Journalisée
Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006-2008, Simple Machines